EXTRAITS de PRESSE, TELEVISION, RADIO

Extraits de presse

  Extraits d'une longue et riche analyse de Sèrgi Viaule, dans La Setmana du 17au23/04/2015. Hebdomadaire occitan. N° 1012.

 "Coma o mòstra condreitament Gerard Tautil dins sas conclusions provisòrias, lo travalh de recèrca en toponimia es un gasanha que jamai s'acaba pas. L'onomastica es un obrador longamai dobèrt als valents. (...) Qualques fotografias de color porgisson un testimoniatge visual a qualques unas de las demonstracions prepausadas. Enriquisson d'aitant un obratge didactic qu'interessarà a l'encòp los Signòls e los amators d'onomastica d'endacòm mai. Aquestes poiràn un cop de mai verificar l'unitat de la lenga occitana. D'efiech, entre qualques pèrlas terradorencas raras, planas rasigas (etimons) se retròban d'un cap a l'autre del pais.

  Aquel libre e son biais de l'engimbrar pòdon èsser preses coma modèls per tota peprsona que seria a mand d' entreprendre l'estudi toponimic de sa comuna. L'intérès essent de pèrdre pas lo mendre toponime occitan, part caracteristica del patrimòni identitari occitan."

" Comme le montre justement Gérard Tautil dans ses conclusions provisoires, le travail de recherche en toponymie est une gain qui ne s'achève jamais. L'onomastique est un chantier toujours ouvert aux vaillants.(...) Quelques photographies en couleur offrent un témoignage visuel à quelques-unes des démonstrations proposées. Elles enrichissent d'autant un ouvrage didactique qui intéressera à la fois les Signois et les amateurs d'onomastique d'autres lieux. Ceux-ci pourront vérifier une fois de plus l'unité de la langue occitane. En effet, entre quelques perles rares propres au territoire, de nombreuses racines (étymons) se retrouvent d'un bout à l'autre du pays.

  Ce livre et son agencement  peuvent être pris comme modèles par toute personne qui serait sur le point d'entreprendre l'étude toponymique de sa commune. L'intérêt étant de ne perdre le moindre toponyme occitan, partie caractéristique de notre patrimoine identitaire."

 

 PROUVENCO D'ARO dans son numéro d'Avril reprend la présentation adressée à la presse et à nos correspondants (graphie mistralienne). Merci à nos amis de la Rédaction.

 

• Revista Occitania-Lo Cebier, N° 197 - Març/Abrieu. Un article de L. ALBIGES. "Aqueste libre es plan mai qu'un obratge de mai de toponimia occitana (aici sul territòri del vilatge de Signa). De segur, i traparez las explicas o ipotèsis suls toponimes . Mas Gerard Tautil fa plan mai qu'aquò : met en perspectiva los trabalhs de toponimia e los enjocs per la lenga e la cultura occitanas : "Le jeu de la diglossie s'est imposé comme une fin de non-recevoir de la culture d'Oc. C'est bien la question centrale de la toponymie en terre occitane. Et cela vaut évidemment pour toutes les langues et cultures historiques de France. (...) Comment faire en sorte que les cartographes puissent avoir une formation linguistique digne de ce nom, conforme à la culture locale et régionale sur laquelle ils travaillent? Question de  fond, non anecdoctique, qu'il faut rendre publique, pour que s'instaure un véritable échange des données toponymiques rétablies dans leur langue. Et pour retrouver à travers leur réécriture une des manifestations publiques de notre culture et le cours de notre histoire."

   Tot en soscant a totas aquelas problematicas, passejatz-vos de Trabuquet a Figaret, en passant per : Adrets, l'Agast, les Plauques, Grand Cap, Grand Plan, Escampo Pissadou, Cante Cigale, Barralière, le Puits des Lentisques, les Espereiguns, l'Espilladou, Peràs, le Jas des Amandiers, les Rigaudelles, Taillane, Tête Rasclade, Trobenc, Ventadour..."

= "Ce livre est bien plus qu'un ouvrage de plus de toponymie occitane (ici sur le territoire du vilage de Signes). Bien sûr, vous y trouverez les explications ou hypothèses sur les toponymes. Mais Gérard Tautil fait beaucoup plus : il met en perspective les travaux de toponymie et les enjeux pour la langue et la culture occitanes :(...)

" Tout en réfléchissant à toutes ces problèmatiques, promenez-vous de Trabuquet à Figaret (...)."

 

• VAR-Matin (édition de l'Ouest varois) le 13 mai :  "Gérard Tautil dédicacera son dernier ouvrage le 22 mai" à la Médiathèque de Signes, à 18h 

   " Bien connu dans la région et au village pour son implication  à faire respecter la linguistique et les traditions (...) cet auteur prisé dans le milieu occitan, s'est d'ailleurs toujours penché, à travers ses oeuvres littéraires, sur la réalité culturelle, sociale et politique occitane.(...) Ce minutieux travail de longue haleine a permis une véritable connaissance de la Provence réelle, longtemps abandonnée. Le rendez-vous avec Gérard Tautil est donc à ne pas manquer (il est nécessaire de s'inscrire au 04 94 98 87 80 )". Lucette MERIC

 

• Congrès permanent de la lenga occitana (rubrica Publicacions, p2)

Dins Toponymie de Signes. Un Territoire et des Hommes ; Le trésor des noms de lieux d’un village provençal, Gerard Tautil restituís lo resultat d'una recèrca collectiva sus la microtoponimia de la comuna de Sinha, en Provença.

Pendent tres ans, amb lei participants au cors d'occitan, estudièron lei noms de luòcs sus lei mapas e lei documents cadastraus e enquestèron sus lo terren. Ara publican lo resultat d'aquela recèrca toponimica provençala.

Podètz comandar lo libre per 20 € (e 3,70 € de pòrt) a Lo Cebier / Gérard Tautil, BP 37, 83870 Signes.(chèc a l'òrdre de Gerard Tautil)

 

• La letra setmaniera dau messadier provençau Aquò d'Aquí - La lettre hebdomadaire du mensuel provençal Aquò d'Aquí

Avec ce lien, vous écouterez l'entrevue de Gérard Tautil réalisée par Aquò d'Aqui en avril dernier:

  http://www.aquodaqui.info/Gerard-Tautil-geographe-de-la-cordialite_a873.html

 

• Présentation de la Toponymie de SIGNES (Var-Matin, lundi 25 mai)*

   "De nombreuses personnes sont venues assister, vendredi soir, à la présentation du livre de Gérard Tautil intitulé "Toponymie de Signes (1), écrit avec la participation de ses élèves signois du cours de provençal. Ce brillant orateur, maîtrisant parfaitement son sujet, a passionné son public. Signes, ou "Signa", vous est présentée dans le temps grâce à de profondes recherches sur les noms de lieux de ce village provençal. Des villageois ont travaillé et apporté des documents anciens et leurs connaissances, tel que Victorin Rébufat. 

   Il apparaît donc que des noms ont été transformés avec le temps, surtout après la transcription sur les cartes IGN, par facilité ou ignorance. Gérard Tautil a su démontrer le rapport étroit qui existe entre langue et toponymie, disséquant à la base l'origine de la langue remontant jusqu'à l'époque des Ostrogoths (il s'agit des Wisigoths qui ont peuplé cette partie méditerranéenne jusqu'à la pointe andalouse de Gibraltar, note G.T.), en passant par les Ligures, les Celtes et les Latins.

  Un patrimoine ignoré

   Cet ouvrage va très certainement devenir une encyclopédie du patrimoine signois, rejoignant le livre de l'abbé V.Saglietto sur l'archéologie. Il permet aux Provençaux de renouer avec un riche patrimoine linguistique ignoré, car jusqu'alors refoulé par une politique linguistique laissant très peu d'importance à la langue d'Oc en particulier. Il s'agit donc d'un livre à conserver et à transmettre aux nouvelles générations afin que la culture du patrimoine signois perdure."

                                                                                                                                                            Lucette MERIC

* Photos de la salle et du conférencier

(1) En vente au bar-tabac de Signes ou en joignant Gérard Tautil sur http://toponymie-signes.e-monsite.com

 

• Foire Bio de SIGNES/SIGNA (24-05-2015) Un reportage et une entrevue avec Philippe SIGNORELLI. ( KXTC- Podcast "Radio)

http://kxtcpodcast.blogspot.fr/2015/05/foire-bio-signes-mai-2015-interview_28.html

 

• Conférence de La SEYNE-sur-Mer. 7 novembre 2015. Biblothèque municipale. Article de AQUO D'AQUI, par Miquèu Neumuller.

http://www.aquodaqui.info/Gerard-Tautil-emplisse-la-biblioteca-de-La-Seina-per-parlar-toponimia_a1002.html

 

• Conférence du Beausset. 25 novembre 2015. Salle Mistral. Article de M. J.L (Var Matin du 29/11)

"Sur l'initiative de l'Escolo deis Agasso Galoio , l'auteur et conférencier régionaliste Gérard Tautil, qui se définit comme un "géographe de la cordialité", au foyer de l'Espace Mistral, a présenté un exposé passionnant et bien documenté, en "lengo nouastro", sur la toponymie de Signes et de Sud Sainte-Baume, avant de dédicacer son livre intitulé "Toponymie de Signes. Un territoire et des hommes". (1) Fruit d'une patiente et minutieuse enquête commencée en 2009 avec l'aide de la commune et de Signois amoureux du terroir, cette étude souligne le rapport étroit liant la langue provençale à la toponymie. Elle présente un témoignange méthodique et précieux sur  l'oeuvre laissée par les générations passsées, et complète les travaux de toponymie déjà réalisés dans l'ouest-Var. En présence d'une assitance nombreuse et attentive, le conférencier s'est attaché à décrire l'espace géographique, historique et linguistique qui constitue le territoire signois et ses alentours, tout en désignant les noms des lieux et des sites comme autant de trésors à préserver. Bref! Une contribution utile à une discipline dont le but est de faire découvrir au plus grand nombre un patrimoine méconnu."

(1) Publié aux éditions CREO Provence.

Photo: "Gérard Tautil s'est exprimé en langue provençale"

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site